Les coliques du nourrisson : quels remèdes ? Imprimer

Les coliques du nourrisson sont définies comme perturbant le bébé plus de trois heures par jour et plus de trois jours par semaine. Les signes ne trompent pas : l'enfant « crie fort et grimace, se tortille, plie les jambes (...), son visage est rouge, son ventre est gonflé » précise E-Santé.

Les parents ne doivent pas perdre de temps avant de consulter un médecin pour éliminer une éventuelle cause intestinale ou un problème dans l'alimentation. Bien souvent les coliques sont psychosomatiques et la clé du problème se trouve dans la relation parents / enfants. Il existe de nombreuses solutions pour traiter les coliques : massages, ostéopathie, probiotiques. Une étude américaine a récemment évalué ces différentes stratégies et conclut à une absence d'efficacité pour beaucoup d'entre elles. Seuls deux produits, les tisanes de fenouil et la solution sucrée, sembleraient agir. Des moyens simples à mettre en oeuvre permettent également d'apaiser l'enfant, comme un massage léger des mains et des pieds. Tenir le bébé dans ses bras, l'avant-bras glissé sous son ventre, le mettre sur ses genoux, dos à soi, ou encore croiser les bras du bébé sur sa poitrine sont des positions idéales pour calmer la crise. Enfin, les parents doivent être rassurés : les coliques finissent toujours par disparaître à l'âge de trois mois.

 

Univadis - 22/5/12 - www.e-sante.fr