Les fruits et légumes favoriseraient les chances d'arrêter de fumer Imprimer

Une enquête menée par des chercheurs de l'Université de Buffalo aux Etats-Unis suggère que les fumeurs qui mangent le plus de fruits et de légumes ont tendance à consommer moins de cigarettes par jour et se déclarent moins dépendants à la nicotine.

 

L'étude publiée dans la revue Nicotine and Tabacco Resarch indique également que les fumeurs amateurs de fruits et de légumes multiplieraient par trois les chances de réussir le sevrage tabagique. D'après les chercheurs, plusieurs facteurs pourraient expliquer ce phénomène : d'une part, une alimentation riche en fruits et légumes ou produits laitiers donnerait une saveur plus désagréable à la cigarette, tandis que la viande, le café et l'alcool amélioreraient son goût. D'autre part, « les fibres contenues dans les fruits et légumes procurent une sensation de satiété durable. Or, quand il a faim, un fumeur éprouve souvent le besoin de fumer pour couper son appétit ». Les auteurs de l'étude estiment ainsi que les régimes riches en fruits et légumes auraient tout intérêt à être conseillés dans les mesures anti-tabac.

 

Univadis - 10/7/12 - L'Express/styles