Identifiez vous



Trop de riz blanc augmente le risque de diabète PDF Imprimer Envoyer

Une très large étude internationale publiée par le British Medical Journal atteste de l'existence d'un lien direct entre la consommation de riz blanc et le risque de développer un diabète de type 2, en particulier dans les populations asiatiques.

Le Dr Qi Sun et ses collègues de la Harvard School of Public Health ont analysé plusieurs études de cohorte menées en Chine, au Japon, en Australie et aux Etats-Unis, incluant au total 352 384 participants. Sur une période de suivi allant de 4 à 22 ans selon les études, 13 284 nouveaux cas de diabète de type 2 ont été dénombrés. Les chercheurs ont évalué à 55 % l'augmentation du risque diabétique chez les plus gros mangeurs asiatiques de riz blanc, contre 12 % chez ceux des pays occidentaux. Cette différence est liée aux habitudes de consommation, les portions de riz cru moyennes consommées en Asie s'élevant entre 210 et 280 g par jour, contre 70 à 140 g par semaine aux États-Unis. Ce risque pourrait s'accroître de 10 % pour chaque ration quotidienne supplémentaire. Comparé au riz entier qui entraîne une lente hausse de la glycémie, le riz blanc induit un effet rapide sur le taux de sucre dans le sang. Après son raffinage, le riz contient également moins de nutriments favorables à la prévention du diabète, comme les fibres insolubles ou le magnésium.

 

Univadis - 3/4/12 - Le Point, A votre santé - http://www.lepoint.fr